vendredi 6 mai 2016

Dix raisons pour lesquelles j’aime écrire.



L’idée de cet article est née sur le blog de Marièke, "Mécanismes d’histoires", et a ensuite fleuri sur les différents blogs que je suis en ce moment. Voir tous ces auteurs parler de leur rapport à l'écriture m'a amené à me demander :
"Et moi, pourquoi est-ce que j’aime écrire ? "
Je dois avouer que je ne m'étais jamais vraiment posé la question. J’écris depuis toujours. C’est plus un besoin qu’autre chose. Écrire est une activité exigeante qui consiste à tirer ce qu’on a au plus profond de soi. Des fois, cela vient tout seul, d’autre fois non. Cela peut être éprouvant. Et encore, je ne parle là que de l’écriture à proprement parler. Après, il reste encore les multiples ré-réécritures, les corrections avec ces maudites fautes d’orthographes qui semble se multiplier à l’infinie.... En tout, c’est des centaines, que dis-je, des milliers d’heures que l’on passe sur un roman.  Alors, pourquoi se donne-t-on tout ce mal ? 

Voici les dix raisons pour lesquelles j’aime écrire.


1- Donner vie aux personnages qui naisse dans ma tête.



Remarquez que je parle bien ici de personnages et non d’histoire. Le plus souvent chez moi, ce n’est pas l’intrigue qui apparaît en premier dans ma tête, mais les personnages. Ils grandissent progressivement, bribe par bribe, me dévoilant eux-mêmes leur histoire. Ce n’est qu’une fois que je les connais un peu mieux que je peux commencer à écrire. C’est alors un véritable plaisir de donner vie sur le papier à ces êtres tout droit sortis de mon imagination, d'en apprendre


2- L’inspiration



Ce sont les moments où l’écriture est à la fois la plus agréable et la plus éprouvante, ces moments où écrire devient un besoin tellement les mots ont hâte de s’échapper pour venir se poser sur le papier.


3- Faire le vide dans ma tête



Mon cerveau ne connaît pas le mode de pause. Entre les personnages qui y cohabitent, les nouvelles idées d’intrigues, les cours et autres problèmes du quotidien, c'est un va-et-vient permanent de pensées qui se bousculent en permanence dans ma tête. Après quelques heures d’écriture, je suis complètement vidée, au propre comme au figuré. J'ai l'impression que mon cerveau a été pressé comme une éponge. Bizarrement, c'est plutôt agréable.


4- Me faire surprendre par mes personnages


Cela fait sans doute un peu schizophrène de dire ça, mais il arrive que mes personnages décident eux-mêmes de changer l’histoire. Par exemple, un personnage secondaire peut ainsi décider de lui-même de passer au premier plan. Et c’est quelque chose de merveilleux d’être surpris par sa propre histoire.


5- Voir le cahier ( ou la page ) se remplir



Je suis peut-être bizarre, mais j'ai toujours trouvé que les mots étaient beaux, pas seulement pour le sens qu'il transporte, mais aussi esthétiquement. Je trouve magnifique de voir une page blanche ( ou même un écran) se remplir. Savoir que ces mots viennent directement de mon cerveau est encore plus magnifique.


6- Découvrir de nouveaux mondes



Écrire me permet d’aller dans des endroits où je n’irai peut-être jamais. Que ce soit à New York, en plein milieu de la forêt amazonienne, ou dans un monde totalement imaginaire, mon esprit voyage alors que je reste sagement assise à mon bureau, et ça, c'est juste trop cool.


7 - Le pouvoir de tout ré-inventer



Quand on est écrivain, on est le maître de son monde et ça, il faut l’avouer, ça a quelque chose de jouissif.


8- Exprimer mes émotions



Je suis quelqu’un de très introverti. Je n’exprime pas facilement à voix haute ce que je ressens. Quand j’écris, je me lâche. Mettre des mots sur les émotions de mes personnages me permet de les vivre plus intensément.


9- Ne pas voir le temps passer


Quand j’écris, les heures défilent à une vitesse folle. J’oublie le temps qui passe. Je suis dans mon monde. C’est pour ça que je n’écris que quand j’ai au moins une heure devant moi.


10- Partager mon histoire



J’aime recueillir des avis sur mes histoires. L’idée que d’autres personnes puissent prendre plaisir à découvrir mes délires est une source perpétuelle d’étonnement pour moi.


Et vous, pourquoi aimez-vous ( ou non ) écrire ?

2 commentaires:

  1. Merci d'avoir partagé tes 10 raisons avec nous! Je m'y retrouve dans chacune d'elles!
    Et ton image est bien jolie! :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour.
    Ecrire pour oublier le monde dans lequel on vit, pour ma part, il y a un peu de ça aussi.

    RépondreSupprimer