jeudi 18 février 2016

C'est officiel, mon premier roman sortira chez Nats Editions





 Ça y est, un peu plus d'un an après avoir envoyé avec émotion mon premier manuscrit tenter sa chance dans le monde impitoyable de l'édition, j'ai enfin signé mon contrat d'édition. À compte d'éditeur, of course.  Cela fait un moment que je sais que mon roman va sortir chez Nats Editions  - l'éditrice m'avait donné une réponse positive au mois d’août, mais son calendrier éditorial était un peu chargé-, mais quand même, cela fait un petit quelque chose d'avoir signé le contrat. Cela rend les choses tout de suite plus officielles.

Un rêve qui se concrétise


Ce roman, c'est la concrétisation d'un rêve qui est né il y a fort longtemps. J'ai toujours voulu écrire des livres. Petite, je faisais des séries de dessins et je demandais à mes parents de me servir de scribe pour le texte, et cette envie ne m'a jamais quitté. Plus qu'un loisir, c'est devenu un réel besoin. Et pouvoir la partager avec d'autres est la meilleure chose qui pouvait m'arriver. 


L'histoire du roman


L'histoire est née dans ma tête, il y a déjà des années. J'avais 14 ans et depuis toute petite, je m'inventais des histoires avant de m'endormir. Ces petits morceaux d'histoires naissaient chaque soir et disparaissaient presque aussi vite. Sauf avec Adi qui a refusé de tomber dans l'oubli, revenant jour après jour pour de nouvelles aventures. Malgré tout, son histoire n'était pas destinée à être écrite.

Parallèlement, je travaillais sur d'autres idées. J'ai écrit de nombreuses pages qui s'entassent maintenant dans mes tiroirs ( et dans mon disque dur), mais il manquait quelque chose, mes personnages n'étaient pas assez vivants, l'intrigue était plate... Bref, je n'étais pas satisfaite de ce que je faisais.
L'été où j'ai eu mon bac, j'ai décidé de prendre un tournant dans l'écriture. J'ai abandonné le projet sur lequel j'étais en train de travailler et qui ne menait à rien, et je me suis demandé, qu'est-ce que j'ai vraiment envie d'écrire ? Et l'évidence s’est imposée. Cette histoire qui grandissait dans ma tête depuis des années, il fallait que je la mette sur papier. Je me suis quand même posé des questions. Comme indiqué plus haut, cette histoire avait été imaginée juste pour moi. Est-ce qu'elle allait plaire aux autres ? Quel serait son public ? Allais-je réussir à rassembler les morceaux pour en faire une histoire qui tienne la route ? Et je me suis dit, "et puis merde ! Tentons le coup, on verra bien". C'est comme ça qu'un après-midi, j'ai mis mes appréhensions de côté et j'ai commencé la rédaction de l'apprentissage du sang.  Les mots sont venus tout seuls. J'ai travaillé de façon acharnée pendant ce qui me restait de vacance. Bon, après,  je suis entré en prépa ce qui a un peu freiné mes ardeurs. J'ai fini le premier jet l'été suivant.


Je l'ai réécrit entièrement pendant les six mois qui ont suivi mes concours. Les forums d'écriture et le soutien que j'y ai trouvé m'ont beaucoup aidé pendant cette étape. Je remercie les JE qui m'ont soutenu et sans qui mon roman n'aurait pas été le même. Sans vous, je n'en serais sans doute pas là. Tant qu'on en est aux remerciements, un grand merci également à mon petit frère, grande source d'inspiration et victime consentante depuis le premier jour de mes essais littéraires, et à vous qui entraient avec moi dans cette formidable aventure.

So excited !!!!!
Lien :
site de Nats Editions : http://www.nats-editions.com
forum des jeunes écrivains : http://jeunesecrivains.superforum.fr/portal

8 commentaires:

  1. C'est génial! Félicitations! J'ai voulu moi aussi envoyé mon manuscrit aux éditions Nats, mais ils n'acceptent plus de projet, leur planning étant complet jusqu'à 2017!!! Dommage... J'attends l'appel à textes, quand même...
    J'ai envoyé mes manuscrits à d'autres maisons, il y a environ un mois. Nous verrons bien.
    J'avais déjà envoyé une première version il y a un an à 3 grands éditeurs (Robert Laffont, Albin Michel et Calmann-Lévy) mais j'ai reçu en retour 3 refus! ;) Depuis, j'ai retravaillé le texte et je retente le coup avec d'autres maisons. Voilà pour la petite histoire... Bonne route à toi! Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Merci !!

    Ouais, le planning de Nats editions est un peu surchargée. J'ai eut de la chance de tomber pile au moment de l'appel à texte et que l'éditrice accepte de prendre mon texte même si elle n'avait pas vraiment la place dans son calendrier éditoriale. Un peu d'attente ne me dérangeais pas. En tout cas, si tu vois que les soumissions sont rouverte, n'hésite pas. L'éditrice est vraiment très sympathique et le contrat réglo.
    A quelles maisons a tu envoyé ton manuscrit ? L'attente peut-être longue. Je te souhaite beaucoup de chances et de courage. Des lettres de refus, j'en ai reçu quelques unes aussi. Quand ils se sont donné la peine de me répondre, ce n'est pas le cas de toutes les maisons d'éditions. N'hésite pas à envoyer à de petites maisons, plus ouverte aux nouveaux auteurs, surtout pour celles qui acceptent les envois par mail, cela ne coûte rien d'essayer et ensuite libre à toi d'accepter ou non le contrat si on te propose mieux.

    Je croise les doigts pour toi ! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette fois, j'ai aussi choisi des maisons plus modestes, mais il y en a encore quelques grandes. Une dizaine, en tout. Merci pour tes encouragements. Si tu entends que Nats a rouvert l'appel à texte, merci de me le faire savoir... Tiens-nous au courant des étapes de l'édition de ton roman!! Bises

      Supprimer
    2. Je n'y manquerais pas. Tiens moi aussi au courant. Si ton roman est accepté, je serais ravie de te consacrer un article sur mon blog, entre auteurs débutants il faut se soutenir :) .
      Bises

      Supprimer